La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire

La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire
La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire
La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire
La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire
La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire
Le calvaire de la chapelle Saint-Gildas
La fontaine de la chapelle Saint-Gildas de Carnoët
La fontaine de la chapelle Saint-Gildas

La chapelle Saint-Gildas de Carnoët, son calvaire et sa fontaine, Côtes-d’Armor, Bretagne.

La chapelle Saint-Gildas date pour partie du XVIe siècle et du XVIIe siècle pour l’autre partie. Elle conserve un sarcophage de l’époque mérovingienne, la tradition locale l’associant au saint éponyme « en cette auge sépulcrale actuellement vide, on couche les petits enfants malades pour qu’ils reprennent des forces » écrit René Jouan en 1901.

La chapelle a malheureusement été pillée vers 1965. La fontaine monolithique située à proximité était jadis fréquentée par les chevaux.

Le grand pardon se déroule toujours chaque premier dimanche de septembre.

La chapelle est inscrite sur la liste des monuments historiques le 19 juillet 1972

Source : Wikipédia Carnoët

6 réponses à “La chapelle Saint-Gildas de Carnoët et son calvaire”

  1. Ah les vieilles pierres bretonnes! jamais je ne m’en lasserai. Merci pour la note explicative car je ne connais pas cette chapelle. C’est étrange cette petite tour qui jouxte le clocher.

    1. N’ayant pu visiter cette chapelle, pas ouverte hors saison et n’ayant rien trouvé à ce sujet, je te donne juste mon point de vue qui est que cette tour est l’escalier permettant d’accéder en haut du clocher.
      Bonne journée Marie.

  2. Etonnante architecture pour ce formidable « petit » patrimoine qui représente bien tout ce que j’aime dans ce domaine ! Merci pour les explications et le partage ! Bonne semaine Gérard !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.