6 réponses à “Ciel menaçant entre la pointe du Chevet et les Hébihens”

    1. Effectivement tout juste le temps d’arriver à la voiture qui était quand même à plus de deux kilomètres et l’averse est arrivée.
      Bonne soirée Guy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *