Le Manoir de Cœcilian (Saint-Pol-Roux) à Camaret

Manoir-de-Cœcilian
Manoir-de-Cœcilian

Le Manoir de Cœcilian (Saint-Pol-Roux) à Camaret-sur-Mer, presqu’île de Crozon, Finistère, Bretagne.

À quelques mètres des alignements de Lagatjar, se trouvent les ruines du manoir de Pierre Paul Roux, alias Saint-Pol-Roux, alias Le Magnifique.

Immense poète, reconnu dès ses débuts par Mallarmé, précurseur du mouvement surréaliste, il tourna le dos au milieu littéraire parisien et vint s’installer en juin 1905 avec femme et enfants dans ce manoir qu’il fit construire sur la falaise de Pen Hat. Son isolement volontaire était néanmoins relatif : il était très impliqué dans la vie quotidienne camarétoise, et nombre de ses amis venaient régulièrement lui rendre visite ici (Victor Ségalen, Max Jacob, Pierre Mac-Orlan, André Breton…).

En juin 1940 un soldat allemand pénètre dans le manoir, tue la gouvernante, blesse Saint-Pol-Roux et sa fille Divine, et s’enfuit. Ils sont emmenés tous les deux à Brest, à l’hôpital. Un jour d’octobre, revenant d’une visite à sa fille, il découvre le manoir pillé et tous ses écrits déchirés, brûlés, envolés… Le choc fut grand. Il tomba rapidement malade et mourut quelques jours plus tard. Il est enterré dans le cimetière de Camaret.

En 1944, le manoir, occupé par les Allemands, fut bombardé à plusieurs reprises par l’aviation alliée. Il brûla le 11 septembre 1944, sept jours avant la Libération de Camaret.

Source : crozon-bretagne tourisme

6 réponses à “Le Manoir de Cœcilian (Saint-Pol-Roux) à Camaret”

  1. En arrière des alignements de Lagatjar, je l’ai beaucoup photographié et en arrière de ce manoir la mer… On est vraiment chez moi là et ça me fait super plaisir de voir des images de mes racines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *