La citadelle de Palais

La citadelle de Palais à Belle-Île-en-Mer, domine la commune de Palais. Elle est localement nommée citadelle Vauban.

La citadelle
La citadelle

Ce fort a défendu l’île contre les pirates, les Espagnols et surtout les Anglais en 1683. Il a été agrandi par les ducs de Gondi de Retz, puis par le surintendant Fouquet qui en a fait une citadelle. Sa double enceinte, ses puissants bastions d’angle, ses dehors portent la marque de Vauban, qui y séjourne en 1683, 1687 et 1689. Assiégée à la fin de la guerre de Sept Ans, la citadelle tomba en 1761 entre les mains des Anglais qui occupèrent toute l’île jusqu’au traité de Paris de 1763.

Il a aussi servi de prison aux douze complices de la Voisin, compromise dans l’affaire des poisons, ainsi que du fils de l’homme politique haïtien Placide Toussaint-Louverture. Abandonné par l’armée, il a été vendu en 1960 et entièrement restauré par deux particuliers, M. et Mme André Larquetoux.

Source : Citadelle de Belle-Île-en-Mer

Le Mont s’embrume

Le Mont s’embrume dans la fraîcheur du petit matin.

Derrière la barrière le Mont s’embrume
Au fond du polder le Mont s’embrume
Sur la ligne d’horizon le Mont s’embrume
Au bout des méandres du cours d’eau le Mont s’embrume

On se rapproche du Mont

On se rapproche du Mont-Saint-Michel tranquillement, en flânant en cours de route et profitant de la beauté de cette nature préservée.

On se rapproche du Mont
Le rocher de Tombelaine à droite en arrière-plan
On se rapproche du Mont
La passerelle d’accès au Mont
On se rapproche du Mont
Le Couesnon sur la gauche
On se rapproche du Mont
Arrivée au Mont