Château, Fort, de Joux

Édifié d’abord en bois au XIème siècle puis rebâti en pierre dès le XIIème, ce fabuleux édifice fut tour à tour château médiéval, forteresse frontalière remaniée par Charles Quint puis par Vauban. il devint prison d’État sous l’Ancien régime, la Révolution et l’Empire où furent enfermés, entre autres, Toussaint Louverture, le jeune Mirabeau ou encore Heinrich Von Kleist, puis, entre les deux guerres mondiales, il devint fort d’artillerie intégré à la ligne Maginot.

Château de Joux

Château de Joux

6 réponses à “Château, Fort, de Joux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *