Grottes de Baume-les-Messieurs

Les grottes de Baume-les-Messieurs, Jura, Bourgogne-Franche-Comté.

Joyau de la reculée, à 120 m sous terre, les grottes de Baume-les-Messieurs s’ouvrent sur une entrée de 70 m, véritable nef d’église. Sur 1 km de galeries aménagées, se succèdent des salles de 20 à 80 m de hauteur, une rivière et un lac souterrains qui accueillent des chauves-souris et des crevettes aveugles ainsi que des jeux de sons et lumières. Cet environnement souterrain constitue un lieu de total dépaysement.

Source : Jura Tourisme

Lire la suite

Abbaye de Baume-les-Messieurs, Jura, Bourgogne-Franche-Comté.

Abbaye de Baume-les-Messieurs, Jura, Bourgogne-Franche-Comté.

Abbaye

L’abbaye Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs, Jura, Bourgogne-Franche-Comté est une ancienne abbaye bénédictine.

Appelée « Baume-les-Moines » jusqu’au XVIIIe siècle et dédiée à Saint-Pierre, l’institution sera longtemps prospère et constituera l’une des plus importantes abbayes de Franche-Comté avant de tomber en commende au XVIe siècle et de décliner en se sécularisant au XVIIIe siècle puis de disparaître à la Révolution. Les bâtiments conservés (église, résidence de l’abbé, cours avec fontaine…) datent de différentes périodes et témoignent d’une implantation monastique marquante dans un site typiquement jurassien de reculée.

Source : L’abbaye Saint-Pierre de Baume-les-Messieurs wikipédia.

Lire la suite

Baume-les-Messieurs.

Baume-les-Messieurs, Jura, Bourgogne-Franche-Comté est le « village perdu au fond de la vallée » de la chanson Les Trois Cloches, écrite en 1939, par Jean Villard dit Gilles, et interprétée par Édith Piaf et les Compagnons de la chanson en 1945 où se serait égaré l’auteur, en route pour Paris. Quant au protagoniste de la chanson, Jean-François Nicot, il est directement inspiré de François Nicot (1858-1929) dont Gilles a vu la tombe dans le cimetière du village

Baume-les-Messieurs

Lire la suite